Actualités Normandie

Paris-Normandie en liquidation judiciaire a 3 mois pour trouver un repreneur

22 avril 2020 à 10h38 Par Julie DESBOIS
C’est ce qu’on appelle la crise dans la crise : la crise de la presse dans la crise sanitaire… Le tribunal de commerce de Rouen a bien prononcé hier, mercredi, la liquidation judiciaire de Paris-Normandie avec poursuite d’activité. Le journal a 3 mois pour trouver un repreneur.

La situation était déjà compliquée pour le quotidien Haut-Normand qui accuse sa 3e cessation de paiement depuis 2012. La crise sanitaire du coronavirus a porté le coup de grâce. Et les chiffres sont parlants : une perte de 90% des recettes publicitaires, 500.000 euros de manque à gagner au mois de mars… et le trou va continuer de s’agrandir dans la trésorerie de la société de presse.

Si aucun repreneur ne s’est présenté d’ici 3 mois, le journal fondé en 1944 qui compte plus de 200 salariés pourrait bien disparaitre du paysage médiatique normand. Dans un communiqué de presse, l’actionnaire principal de Paris-Normandie, Jean-Louis Louvel assure avoir des pistes.