Actualités Normandie

Municipales : état des lieux et enjeux du second tour en Normandie

22 juin 2020 à 09h31 Par Julie DESBOIS
Dernière ligne droite pour les élections municipales : le second tour a lieu dimanche. A total : quelques 270 communes normandes doivent encore voter pour élire le conseil municipal. Alors que la crise sanitaire a prolongé les affrontements : état des lieux des villes où la bataille pour la mairie fait rage.

LA ville sur laquelle tous les regards seront braqués, évidemment : Le Havre. Edouard Philippe, arrivé en tête au premier tour, a déclaré qu’il pourrait être de retour dans son fief bien avant la fin quinquennat. En attendant, le Premier ministre devra compter sur la présence au second tour d’un député communiste plus déterminé que jamais : Jean-Paul Lecoq.

A Rouen, les candidats ont joué le jeu des alliances entre 2 rebondissements… Le socialiste Nicolas Mayer Rossignol arrivé en tête du premier tour unit ses forces avec celui qui est arrivé juste derrière : l’écologiste Jean Michel Bérégovoy. En face de cette union de gauche : une autre fusion, de droite, entre les listes de Marine Caron et de Jean-François Bures.

Dans le chef-lieu de l’Eure, Evreux : un cas de triangulaire. Les électeurs auront à départager le maire sortant Les Républicains, Guy Lefrand qui bénéficie d’une première place au 1er tour, le patron des socialistes dans le département Timour Veyri et le référent départemental de La République en marche Guillaume Rouger.

Et puis, autre triangulaire à suivre, à Lisieux, où le maire sortant sans étiquette Bernard Aubril est en fâcheuse position. Arrivé 3e derrière le député Les Républicains Sébastien Leclerc et la socialiste Clotilde Valter.