Actualités Normandie

Lubrizol mise en examen

28 février 2020 à 11h12 Par Julie DESBOIS
Cinq mois après l’incendie de l’usine Lubrizol près de Rouen, l’entreprise a été mise en examen pour atteinte grave à la santé et à l’environnement. Elle est également placée sous contrôle judiciaire.

Lubrizol a été mise en examen pour les dégâts environnementaux causés par l’incendie de l’usine de Petit-Quevilly, le 26 septembre 2019, et dont les causes restent inconnues. Il est reproché à l’entreprise de ne pas avoir pris toutes les mesures pour empêcher la propagation importante du feu. Cette décision fait suite à l'information judiciaire ouverte fin octobre dernier par le pôle santé publique et environnement du parquet de Paris afin de déterminer les circonstances de l’incendie de Lubrizol et de sa voisine Normandie Logistique. Cette dernière a été placée sous le statut de témoin assisté. Les deux sociétés se renvoient la responsabilité.

Cette mise en examen est contestée par Lubrizol qui se dit « victime d’un acharnement ». De leur côté, les associations environnementales et les collectifs de riverains se félicitent, comme Rouen Respire.Son président Olivier Blond : 

Écouter le podcast