Actualités Normandie

Le président de Lubrizol France : « Nous ne pouvons pas rester à l’arrêt pendant 6 mois »

13 novembre 2019 à 12h45 Par Julie DESBOIS
Frédéric Henry, président de Lubrizol France s’est exprimé dans les pages de l’hebdo l’Usine. Il alerte sur la nécessité pour le site de redémarrer son activité rapidement, un mois et demi après l’incendie.

Si l'usine fermait, on ajouterait une catastrophe économique à un incident industriel important ». Déclaration du président de Lubrizol France dans les pages de l’Hebo l’Usine, ce mercredi. Frédéric Henry a assuré que le site rouennais ne pourrait pas "rester à l'arrêt pendant six mois". Il demande la reprise de l’activité rapidement.

Lubrizol en infraction selon les autorités

Un procès verbal de la Dreal, direction régional de l’environnement fait état de plusieurs manquements aux règles de sécurités relevées sur le site. Des défaillances transmises au parquet de Paris chargé de l’enquête. L’absence de caniveaux pour éviter la propagation de nappes de produits inflammables est pointée du doigt, mais aussi le manque de détecteurs incendie dans les zones de stockages extérieures. Les réserves d’eau anti-incendie sur le site sont également jugées trop faibles. Dans un arrêté de mise en demeure, le préfet de la Seine-Maritime laisse un à deux mois à Lubrizol pour se mettre aux normes, au risque aussi de ne pas pouvoir relancer l'activité.