Actualités Normandie

La grève de la faim continue à l’hôpital du Rouvray

31 mai 2018 à 10h31 Par Jade BARBETTE
Crédit photo : Légende : 10eme jour de grève de la faim pour les grévistes qui reçoivent la visite et le soutien d’autres salariés.

Les salariés de l’hôpital psychiatrique du Rouvray près de Rouen entament aujourd’hui leur 10éme jour de grève de la faim pour obtenir 52 postes supplémentaires.

Des conditions difficiles…     

S’ils étaient 4 au début de la grève le 21 mai, ils sont désormais 7 à camper dans des tentes  à l’intérieur de l’hôpital. Autant dire que les conditions physiques mais aussi mentales deviennent de plus en plus éprouvantes pour les grêvistes mais aussi pour leurs familles.

Écouter le témoignage d'un greviste

Marc-Aurélien DUCOURTIL aide-soignant depuis 7 ans à l’hôpital psychiatrique est en grève de la faim depuis maintenant 10 jours. Il est affaibli certes, mais déterminé à faire avancer les choses pour améliorer  ses conditions de travail. Écouter le podcast.

52 postes réclamés

Les grévistes demandent 52 postes d’aides-soignants et d’infirmières  supplémentaires, mais la direction ne leur en propose que 3… Pourtant, d’après Marc-Aurélien DURCOUTIL cela reste le strict minimum pour pouvoir accéder aux besoins des patients. Écouter le podcast.

Benoît Hamon, ancien candidat à l’élection présidentielle est d’ailleurs venu soutenir les grévistes le mardi 29 mai.