Actualités Normandie

L'usine Borealis de Grand-Quevilly, classée Seveso, mise à l’arrêt

01 octobre 2019 à 12h43 Par Julie DESBOIS
5 jours après l’incendie de l’usine Lubrizol, le site de Borealis, lui aussi classé Seveso seuil haut à Grand-Quevilly a été mis à l’arrêt peu avant 8h… Que s’est-il passé ?  

L’usine Borealis spécialisée dans la production d’engrais située à environ 4 km de Lubrizol a déclenché son P.O.I, un plan d’organisation interne. Une mise à l’arrêt préventive pour sécuriser les installations à la suite d’une perte d’alimentation électrique.

La préfecture a indiqué ce matin qu’il n’y avait pas d’incendie. Information contestée par la CGT du site qui précise qu’il n’y a pas de lien avec Lubrizol. Il s’agirait de l’échauffement d’une cellule du poste électrique principal. Les secours ont été dépêchés sur place. La situation est "sous contrôle".

L’entreprise annonce de possibles nuisances sonores et olfactives pourraient mais sans conséquence pour la santé des riverains.