Actualités Normandie

Journée de lutte contre l’homophobie : la Normandie pas épargnée par la hausse des agressions

17 mai 2019 à 13h46 Par Julie DESBOIS
Vendredi 17 mai, c’est la journée internationale de lutte contre l’homophobie. Les chiffres de l’homophobie sont toujours plus alarmants. Selon le rapport de SOS Homophobie en 2019*, plus d’une personne LGBT sur 2 (55%) déclare avoir subi une agression homophobe violente au cours de sa vie, en France.

Interview de Philippe Paumelle, délégué régional de l’association Le Refuge.

80% des témoignages recueillis en 2017 par SOS Homophobie signalent des formes de rejet de la part de la proche et la moitié des personnes interrogées ont subi des insultes. Parmi elles, 17 % se disent victimes d’agressions physiques au sein de leur famille ou de leurs proches.

L’action du Refuge est justement d’accueillir des jeunes rejetés par leur familial à cause de leur orientation sexuelle…

Écouter le podcast

« Chez les jeunes homosexuels, le taux de tentatives de suicides est 14 fois plus important que chez les hétéros »

Dans 75% des cas, l’agresseur est un homme de moins de 30 ans.
D’où l’importance de sensibiliser les jeunes en milieu scolaire…

Écouter le podcast

23% des discriminations et des attaques se font sur Internet, 13% dans les lieux publics, 11% au travail*. Autre milieu discriminant : le sport. Le Refuge multiplie les interventions dans les clubs et les associations.

Écouter le podcast

L’an dernier 830 personnes ont appelé Le Refuge pour une demande d’hébergement. C’est 23% de plus que l’année dernière.