Actualités Normandie

Des animaux tués dans l’agglomération rouennaise

24 mai 2018 à 09h49 Par Jade BARBETTE
Après une série de meurtres d’animaux à Rouen et Mont-Saint-Aignan courant mai, la décapitation barbare d’un chat samedi 19 mai à Déville-lès-Rouen inquiète les riverains.

Un acte inhumain

La tête d’un chat décapitée à la hache a intentionnellement été déposée dans le jardin d’une femme à Rouen.

Le corps de l’animal appartenant à une famille résidant à Déville-lès-Rouen, a été retrouvé éviscéré près de leur domicile. Une enquête a été ouverte suite aux plaintes de la femme et de la famille horrifiée.

Jean-luc, le propriétaire du chat, témoigne de cette macabre découverte Écouter le podcast.

Des meurtres en série...

Ce n’est pas la première fois que l’agglomération rouennaise se voit essuyer de tels actes de barbaries.

Au cours du mois de mai, trois chats et deux chiens ont été tués par balle à Rouen et Mont-Saint-Aignan. A ce stade de l'enquête, la police ne fait pas de lien entre ces meurtres et celui du 19 mai.

Ce n'est pourtant pas l'avis de Jean-luc, qui soupçonne le tueur de son chat d'être à l'origine de tous les meurtres de ces dernières semaines Écouter le podcast.

Vous avez des informations ?

Si vous souhaitez porter plainte pour des actes similaires dans la zone de Mont-Saint-Aignan et Rouen, ou disposez d'informations, vous pouvez contacter le commissariat de Bois-Guillaume au 02 32 98 99 00.