Actualités Normandie

Coronavirus : des centres de dépistage s’installent dans les stations balnéaires normandes

23 juillet 2020 à 10h06 Par Julie DESBOIS
La Normandie teste beaucoup : quelques 20.000 tests par semaine. Déjà pratiqués dans une trentaine de laboratoires répartis partout dans la région, des centres gratuits et sans ordonnance fleurissent aussi près des lieux de clusters. Pour éviter une reprise de l’épidémie pendant l’été, une quinzaine de centres éphémères (là aussi sans ordonnance et gratuits) s’installent dans les stations balnéaires et les sites touristiques. Objectifs : maintenir le rythme des tests, détecter les chaines de transmission du virus et écarter les doutes pour des vacances sereines.

OU et QUAND ?

Calvados

Deauville : place Morny, depuis le 11 juillet jusqu'au 2 août, les samedis de 10h à 13h

Honfleur : place de l'hôtel de ville, depuis le 11 juillet jusqu'au 2 août, les samedis de 15h à 18h

Cabourg : face au Grand Hôtel, 30 et 31 juillet, 10h/13h - 14h/17h

Arromanches : face au musée du débarquement, les 3, 4 et 5 août, 10h/13h - 14h/17h

Ouistreham : face au casino et office du tourisme, du 6 au 12 août, 10h/13h - 14h/17h

Courseulles-sur-Mer : rue de la mer, les 13 et 14 août, 10h/13h - 14h/17h

 

Manche

Agon-Coutainville : les 23, 24 et 25 juillet, lieu et horaire à préciser

Jullouville : les 3, 4 et 5 août, lieu et horaire à préciser

 

Seine-Maritime

Le Havre (mairie) : du 25 juillet au 14 août, du lundi au vendredi, de 9h à 12h

Le Havre (plage) : du 27 juillet au 14 août, du lundi au vendredi, de 13h30 à 17h30

Le Treport : drive piéton sur la plage, du 28 juillet au 6 août, du mardi au jeudi de 10h à 13h30

Dieppe : site du laboratoire situé 111 rue d'Ecosse, du 3 août au 13 août, du lundi au jeudi (sur RDV au 02.35.06.93.93)

Etretat : les 28 et 29 juillet, 4, 6, 11 et 13 août, de 10h à 12h, lieu à préciser

Eure et Orne

Un centre sera installé à Giverny ainsi qu’à Mortagne-au-Perche et Bagnoles-de-l'Orne. 

La liste pourrait s’allonger selon les besoins.

A noter que la campagne de dépistage continuera à la rentrée via une expérimentation davantage ciblée avec l’Assurance maladie.