Actualités Normandie

Confinement : les sportifs pros et les sportifs de haut niveau peuvent tout de même s'entraîner  

13 novembre 2020 à 09h28 Par Joris CRISTAL
Crédit photo : Pixabay

Comme lors du premier confinement, certaines personnes peuvent déroger au reconfinement et à l'interdiction de circuler, à l'image des sportifs de haut niveau. Témoignage d'une championne normande.

Des événements sportifs reportés ou annulés en raison de la crise sanitaire. Quoi de plus normal quand les organisateurs ne peuvent assurer l'équilibre financier sans les recettes de la billetterie. Les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau et Espoirs inscrits sur les listes ministérielles et leurs partenaires d'entraînement peuvent tout de même déroger au confinement et à l'interdiction de circuler. Une chance pour Léonie Cambours, licenciée au club d'athlétisme de Vernon. Sa spécialité : l'heptathlon (7 épreuves réalisées sur deux jours. Il y a des sauts, des lancers et de la course à pied). Du fait de son statut, la triple championne de France espoir d'athlétisme peut continuer à travailler ses points forts et ses points faibles à Val-de-Reuil et au Stade Sottevillais. « Il faut juste réserver un créneau pour éviter qu'on se retrouve tous ensemble au même moment ». Une situation, pas nouvelle - deuxième confinement de l'année – qui ne perturbe pas la Normande de 20 ans, appelée à faire une belle carrière et à participer aux JO de 2024.

Selon Léonie Cambours, même pendant le confinement, il est possible de progresser: Écouter le podcast