Bizarre cette sortie sur le marché...

14 mars 2020 à 11h00 Par Samuel GREE
Récit d'une balade au marché par temps de coronavirus...

Samedi matin presque comme les autres. Jour de marché à Lisieux. Rituel hebdomadaire.

Ai-je l’impression de prendre un risque ? Pas vraiment… Un peu peut-être… Mais papa est courageux les enfants, il vous ramènera les oranges et les pâtes!

Dans la file d’attente du marchand de fruits je veille à ne pas coller mon voisin de gauche de trop près. Mon voisin de droite n’a pas le même égard. Je le sens proche, trop proche, s’il tousse je ne serai pas dans la zone de sécurité des «1 mètre ». Je recule d’un pas… Reflexe. Les choses changent. Je change.

Quelques pas devant moi, une conversation : la vendeuse évoque le Coronavirus, le client sourit,  trouve qu’on en fait trop… Il dédramatise, sans convaincre l’assistance. Je prends mes oranges, je file.

Prochaine escale : le Pont l’Eveque. Je ne lancerai pas le fromager sur le sujet trop évident du Corona, pas envie. Je demande un « moelleux à cœur ». Il me répond que l’étau se resserre, que le marché n’aura probablement pas lieu samedi prochain. Qu’il trouve tout cela incohérent… Raté !

Rapide passage par la supérette du centre ville. Les images de BFM disaient vrai. Ici aussi le rayon pâtes s’est vidé… A la caisse, derrière moi une femme tousse, une fois, deux fois, place le papier de sa liste de courses devant sa bouche et tente d’étouffer une quinte. La gêne se lit sur son visage. Gênée d’avoir toussé ! Et nous, voisins de file d’attente le sommes également… gênés pour elle, pas très à l’aise pour nous. Je me suis surpris à bloquer ma respiration.  

Courses terminées. Je rentre à la maison.

Bizarre cette sortie sur le marché…