Actualités Normandie

ALM Evreux : André Rostol claque la porte !

23 janvier 2019 à 14h17 Par Julie DESBOIS
Crédit photo : Basket Info

La petite planète basket ébroïcienne secouée par la démission d’André Rostol hier, mardi. A la tête de l’ALM Evreux depuis 2010, il quitte la présidence alors que son mandat courait jusqu’en 2021.

Que s’est-il passé à l’ALM ? La démission d’André Rostol intervient alors que le club de basket occupe la 15e place du championnat de pro B sur 18 avec 9 défaites et 6 victoires. La crise sportive semble s’être transformée en crise politique... Le torchon brûlait déjà depuis un moment entre l’ex président du club et le maire d’Evreux, Guy Lefrand, lequel est à la tête du conseil de surveillance. André Rostol dénonce l’ingérence du maire, qui « prend des décisions, comme ça, sans anticiper ni consulter qui que ce soit (…). Les rapports sont tellement difficiles avec la municipalité que je préfère arrêter maintenant. Je ne veux pas pénaliser le club. »

L’argent, le nerf de la guerre

Selon André Rostol, Guy Lefrand affichait l’ambition d’une montée en Pro A. Un objectif difficile avec un budget amputé par la Ville cette année. C’est le budget qui mène la danse et, actuellement, il est d’1,8 million d’euros. Or pour pouvoir évoluer, et surtout rester, à l’échelon supérieur il faut un budget qui avoisine les 4 millions. Pour nourrir de telles ambitions, il est indispensable d’établir un programme. On a l’avantage, avec le basket, d’avoir l’autorisation de renouveler entièrement une équipe d’une saison à l’autre… Mais cela nécessite, encore une fois, de l’argent.» a-t-il déclaré dans les colonnes d’Eure Infos.

C’est Patrick Roussel, qui est, notamment, membre du conseil de surveillance, qui va prendre le relais.